TAP auditorium
6 rue de la Marne 86000 Poitiers

Présentation

Rencontre des œuvres et des regards, le Dialogue de cinéastes invite sur scène trois auteurs qui ont investi tout récemment le genre de la comédie musicale. Arnaud et Jean-Marie Larrieu avec Tralala et Serge Bozon avec Don Juan ont chacun à leur manière proposé une interprétation et des variations autour de ce thème. Des films différents dans leurs écritures et leurs tons et qui ont en commun d’avoir réuni de précieux collaborateurs autour de la musique et de la danse. L’occasion de parler de mise en scène, de chanson, de chorégraphie et de montage. 

Rencontre animée par Patrick Fabre, réalisateur et directeur artistique du Festival International du Film de Saint-Jean-de-Luz

Horaires / lieux

    • 18:00
    • TAP auditorium

Arnaud & Jean-Marie Larrieu

Arnaud et Jean-Marie Larrieu se passionnent très tôt pour le cinéma. Adolescents, ils filment en Super 8, avant de tenter, sans succès, le concours de La Fémis. À partir des années 80, ils tournent de nombreux courts métrages qui font le tour des festivals. Ils mettront deux ans à peaufiner le scénario de leur premier long, Fin d’été (1999). En 2000, ils dirigent Mathieu Amalric dans La Brèche de Roland. Ce moyen métrage au charme décalé est très remarqué à la Quinzaine des Réalisateurs. Quatre ans plus tard, le comédien est à l’affiche d’Un homme, un vrai aux côtés d’Hélène Fillières. Rythmée par les chansons de Katerine, cette comédie suscite l’enthousiasme de la critique et les réalisateurs seront sélectionnés au Festival de Cannes en 2005 avec Peindre ou faire l’amour. Trois ans plus tard, ils reviennent sur leur territoire de prédilection pour un Voyage aux Pyrénées, en compagnie de Sabine Azéma et Jean-Pierre Darroussin, présenté à la Quinzaine des Réalisateurs en 2008. Ils ont depuis réalisé Les Derniers Jours du monde (2009), L’amour est un crime parfait (2013), Vingt et une nuits avec Pattie (2015) et Tralala (2021) qui sera présenté en séance de minuit au Festival de Cannes 2021.

Serge Bozon

Serge Bozon réalise divers courts métrages avant de se faire remarquer en signant en 1998 un premier long : L’ Amitié. Il renouvelle sa collaboration avec la scénariste Axelle Ropert pour son second film Mods (2003), une comédie musicale. Serge Bozon revient quatre ans plus tard, scénariste et réalisateur de La France (2006), une approche originale de la Première Guerre mondiale, présenté à la Quinzaine des Réalisateurs au Festival de Cannes 2007. Le cinéaste met ensuite en scène Tip Top en 2013. 5 ans plus tard, il tourne avec Huppert pour Madame Hyde, une relecture libre et contemporaine de L’Étrange cas du Dr Jekyll et de Mr Hyde. En mai 2022, il présente son nouveau film Don Juan dans la sélection Cannes Première au festival de Cannes, avec Tahar Rahim et Virginie Efira.

Film(s)