La responsabilité sociétale et environnementale, est un enjeu très actuel sur lequel le TAP – Théâtre et Auditorium de Poitiers travaille déjà depuis longtemps. Le Poitiers Film Festival a pu être un terrain d’expérimentation de pratiques éco-responsables. À une époque où il est indispensable de relever des défis environnementaux pour assurer l’avenir de la planète et des générations futures, il entend participer de cette dynamique culturelle collective. Pour cela, il prévoit de poursuivre ses efforts et de viser de nouveaux objectifs. 

Poursuivre les efforts sur le terrain

Le Poitiers Film Festival poursuit les pratiques vertueuses qu’il a installées en matière de développement durable et en initie de nouvelles.

  • Mobilité douce : le festival ne fait pas appel aux vols intérieurs et privilégie le train sur le territoire et avec les pays frontaliers. Le TAP étant proche de la gare, une partie des invités est accompagnée à pied à son arrivée et son départ. 
  • Gestion responsable des déchets : le festival a supprimé l’utilisation des bouteilles en plastique, il a installé des fontaines à eau sans bonbonnes et mis à disposition des verres lavables. Il a mis en place et associé ses partenaires de bouche à un système de tri des déchets recyclables et expérimenté le compostage des bio-déchets. Il continue à utiliser des couverts et assiettes lavables à la cantine.
  • Alimentation responsable : depuis 2019, le festival fait appel pour la restauration des invités à un prestataire engagé, Café Cantine. Le restaurateur propose une cuisine végétarienne, issue de produits de saison et de circuits courts.
Se fixer de nouveaux objectifs 

L’équipe du Poitiers Film Festival participe à l’échelle du TAP à différents chantiers de réflexion sur la transition écologique et sera associée aux initiatives menées par la scène nationale.

  • Réalisation d’un diagnostic environnemental : le TAP s’est engagé dans le plan d’action Objectif 13, opération à l’initiative des agences culturelles du spectacle vivant visant une réduction de l’impact carbone. Dans ce cadre, il va réaliser un bilan de son impact écologique, point de départ pour faire émerger des préconisations et des priorités.
  • Sensibilisation des équipes : afin de responsabiliser et d’impliquer tous les acteurs de la structure, les équipes sont sensibilisées à travers des formations et de la communication aux enjeux et pratiques éco-responsables.
Agir en collectif

Le Collectif des Festivals de Cinéma et d’Audiovisuel de Nouvelle-Aquitaine, dont le Poitiers Film Festival est un des 8 membres fondateurs, compte aujourd’hui 16 manifestations réparties sur tout le territoire. Ensemble, les festivals réfléchissent et travaillent sur l’amélioration de leurs pratiques en matière de responsabilité sociétale et environnementale. Parcours en plusieurs étapes qui les mènera à l’élaboration d’une charte sur le développement durable, ce chantier se nourrit de plusieurs journées d’études.